Ajouter aux favoris
Partager
Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

L'Astrada, salle de spectacle

L’ASTRADA

Que Jazz In Marciac ne se réduise pas au seul festival d’été, les amateurs le savent depuis des lustres.

Au fil des ans, se sont développées des activités destinées à prolonger la manifestation. A l’ancrer dans l’espace et dans le temps.

Ce fut d’abord le lien muséographique des Territoires du Jazz. Puis les sessions d’automne, d’hiver et de printemps, concerts accompagnés de stages de formation.

Sans parler des ateliers d’initiation à la musique de Jazz qui ont fait du collège de Marciac un pionnier en la matière.

Ce développement continu trouve aujourd’hui une extension avec l’ouverture de L’Astrada, nouvelle salle de spectacle inaugurée en mai 2011. tout en accordant, selon sa vocation initiale, une priorité au jazz, Jazz In Marciac entend y programmer d’autres formes culturelles et artistiques : théâtre, cirque, danses, chanson, humour.

www.jazzinmarciac.com

Programme de la saison culturelle en téléchargement en  bas de page.

 

Troisième saison, la saison de tous les défis : L’Astrada cingle vers le grand large ! Et elle n’accomplit pas son beau voyage en solitaire puisque, au long des deux années précédentes, elle a réussi à fidéliser ses nombreux passagers – entendez son public. Un public qui apprécie cette salle de cinq cents places non seulement pour ses qualités esthétiques et acoustiques mais aussi pour la chaleureuse proximité qu’elle offre avec les artistes. Ces derniers s’en réjouissent pareillement : en racontant ici ou là toutes les émotions qu’ils ont ressenties sous la voûte de notre « Étoile de la destinée », ils accroissent sa réputation déjà excellente.

Le jazz est ici chez lui, on le sait. Comment dès lors s’étonner de rencontrer les fidèles du festival venus retrouver l’atmosphère si séduisante de notre petite cité et comme un parfum de vacances ? Week-end de printemps, d’automne ou d’hiver, peu importe : lorsqu’on arrive à Marciac pour applaudir un spectacle de L’Astrada, on est toujours en été.

À ceci près que la programmation déborde largement l’univers du swing. Aussi connaisseur que curieux, notre public mérite le meilleur et, en toute humilité, nous nous employons à le lui offrir. Qu’on en juge : au côté de jazzmen comme Jon Faddis, Richard Bona, Dave Holland et Kenny Barron, nous retrouverons en cette saison des figures aussi prestigieuses que Juliette, Maxime Le Forestier, Daniel Pennac, Jean-Claude Grumbert, Mathieu Madénian, Nicholas Angelich ou Marie-Claude Pietragalla. « Étoile de la destinée », disions-nous ? Il s’agit en fait d’une voie lactée !

Pour autant, les talents en devenir ne sont pas négligés : il est du devoir de L’Astrada d’assumer un rôle de pionnier et, grâce notamment aux résidences d’artistes, de proposer des spectacles qu’on ne voit pas, ou pas assez, ailleurs. Nous découvrirons par exemple les Camins mesclats, chemins mêlés qu’arpentent cinq artistes d’horizons divers (musiques traditionnelles, jazz, cinéma) réunis autour de la thématique du patrimoine, ou encore les élèves actuels ou anciens de notre collège venus fêter instruments en main les vingt ans des Ateliers d’Initiation à la Musique de Jazz du collège de Marciac. Et l’on vous réserve bien d’autres surprises du côté du cirque, de la danse, du théâtre…

Dans un même esprit résolument militant, nous souhaitons accueillir des publics trop souvent empêchés de jouir des richesses de la culture. La culture : mis à toutes les sauces, ce mot perd parfois de son sens mais nous pouvons lui redonner son éclat en mariant sous son égide l’ouverture à l’autre et l’exigence dans la qualité. Dans le fond, que pourrait-on trouver de mieux pour lutter contre les difficultés du temps présent ?

Nos concitoyens au sein du territoire l’ont bien compris. Ils se sont appropriés avec gourmandise ce lieu conçu pour eux, conscients qu’il constitue un élément important de notre patrimoine. À sa belle manière, L’Astrada démontre qu’une région rurale ne manque ni de dynamisme, ni d’ambition…

Et maintenant, chers amis, place aux spectacles !

Jean-Louis Guilhaumon

Grands sites Midi-Pyrénées
  • Français
  • English
  • Español